Nous sommes 3 facilitatrices certifiées par CECODEV. Nous nous sommes rencontrées en formation en octobre 2020 et depuis nous avons facilité, à tour de rôle, 2 séances de codéveloppement par mois. Fortes de la richesse de ces expériences collectives, nous avons décidé de nous fonder Codev&Nous pour vous proposer nos services.

Issues de secteurs différents, notre diversité de profils est notre valeur ajoutée. Au delà de l’hétérogénéité de nos parcours, nous sommes liées par les mêmes valeurs et le même engagement d’inscrire le codéveloppement dans une démarche d’amélioration des pratiques professionnelles dans un cadre bienveillant


Laure ABIAD


Enseignante dans le supérieur et formatrice de formateurs, certifiée en pédagogie, je diversifie mon activité et je fais connaître le codéveloppement à mes pairs afin d’engager une démarche réflexive dans leurs pratiques pédagogiques.

J’interviens également dans d’autres milieux professionnels où les valeurs d’écoute, de partage permettent la construction collective d’une communauté d’échanges puis de pratiques.

Le codéveloppement est pour moi un outil puissant qui fait écho aux valeurs que je porte et participe ainsi à la construction du monde d’après.

Catherine CAUSSE


Après un long parcours dans le secteur sanitaire et médicosocial (handicap) où j’ai occupé une fonction de direction, je me consacre aujourd’hui à l’accompagnement d’organisations de l’Economie Sociale et Solidaire pour les aider à relever le défi de leur transformation.

Convaincue que la qualité du management, est un levier puissant de la qualité de vie au travail, j’aide les managers à mettre en œuvre de nouvelles capacités qui leur permettent de faire évoluer leurs comportements et d’intégrer pleinement dans leurs décisions et dans leurs pratiques les enjeux de la qualité de vie au travail.

Je m’attache à encourager une expression authentique des managers au sein d’un cadre sécurisé et sécurisant : en utilisant des méthodes de facilitation de l’intelligence collective, j’aide à installer des conditions adéquates – le dialogue, la confiance et la réflexivité – pour que les membres d’un groupe puissent se questionner, apprendre des autres sans s’exposer.

Agnès LACOTTE


Responsable de communication. J’ai découvert cette pratique au sein de mon entreprise et j’ai décidé de poursuivre cette démarche autour de moi.

Ce qui m’anime ce sont les autres, et surtout l’attention portée à l’autre. Le collectif et la force du collectif. Demain j’imagine que ce n’est pas le savoir qui sera important mais plutôt de savoir comment faire, ou trouver l’information, les ressources, le soutien. En cela, le CODEV pourrait contribuer.

Ces échanges permettent de créer des liens, des connexions, des partages, de l’entr’aide. Je suis convaincue que l’apport par les groupes favorisera la dynamique relationnelle et l’élaboration de solutions simples pour dénouer des situations et avancer plus sereinement ensemble.

Thème : Overlay par Kaira.